Est-ce que le bioéthanol s’évapore ?

Si depuis toujours, les cheminées sont très prisées pour apporter une belle touche d’esthétisme à la décoration. Mais aussi pour optimiser le chauffage de la maison. De nos jours, les modèles qui fonctionnent avec du bioéthanol sont de plus en plus appréciés. Vous aussi vous êtes très attiré par ce type de cheminées. Mais avant de prendre votre décision. Vous aimerez savoir si le combustible s’évapore ou pas.

Le bioéthanol s’évapore

La cheminée au bioéthanol est très en vogue en ce moment. En effet, elle séduit pour sa praticité. Il n’est pas nécessaire de mettre en place un conduit pour pouvoir l’utiliser. Tandis qu’elle se décline dans différentes formes et couleurs pour s’accorder avec toutes les décorations disponibles. Sans oublier son prix très varié qui permet de s’accorder avec tous les budgets. Vous aurez donc largement le choix quand vous allez faire l’acquisition de votre cheminée au bioéthanol. En ce qui concerne son combustible, le bioéthanol, il est vrai qu’il peut s’évaporer entre deux utilisations. Effectivement, quand votre cheminée ou bien son brûleur est en arrêt. Il est possible que le bioéthanol s’évapore. Comme l’alcool dans le brûleur est en ébullition. Quand vous mettez votre cheminée à l’arrêt, vous confinez la substance. C’est pour cette raison qu’elle s’évapore. Ainsi, si vous ne désirez pas gaspiller votre combustible à cause de l’évaporation. Il est recommandé de ne verser que la quantité qu’il vous faut dans le brûleur. De cette manière, vous ne laissez aucun combustible qui peut s’évaporer dans le bloc de combustion. Par contre, le bioéthanol contenu dans sa bouteille de conservation ne s’évapore pas parce que la substance n’est pas en ébullition.

Limiter l’évaporation du bioéthanol

Si vous avez fini d’utiliser votre cheminée au bioéthanol, mais qu’il reste encore du combustible dans le brûleur. Vous pouvez réduire l’évaporation de votre combustible en obstruant l’orifice de sortie de la flamme. De cette manière, vous limitez la perte de combustible. Mais évitez aussi de propager la substance chez vous. Ce qui peut vous exposer à différents risques. Ainsi, vous devez prendre beaucoup de précautions pendant l’utilisation de votre cheminée au bioéthanol pour limiter au maximum les problèmes de santé qu’il peut provoquer.

Les risques liés à l’évaporation du bioéthanol

Même si la cheminée au bioéthanol est très populaire en ce moment. Il est tout de même recommandé de faire très attention pendant son utilisation. Et faire votre maximum pour limiter l’évaporation du combustible. Effectivement, la substance peut facilement se retrouver dans l’atmosphère de votre maison. Ce qui en un simple peut entraîner un incendie puisque le combustible est très inflammable. Mais mis à part le risque d’incendie, l’exposition prolongée à la vapeur du bioéthanol présente des risques pour votre santé. Sur le long terme, vous pouvez :

  • Développer une intoxication et l’irritation de vos narines.
  • Diminuer vos capacités de vigilance, de mémorisation et de concentration.
  • De développer des céphalées ou des fatigues.
  • De développer des cancers comme celui du sein, du larynx, de la bouche ou encore de l’œsophage.