Comment apprendre à dessiner

Guide pratique des premiers coup de crayons

Qui n’aimerait pas apprendre à dessiner parfaitement à main levée, à immortaliser rapidement ses visions sur le papier, de manière simple, si loin de la peinture laborieuse, mais incroyablement expressive et puissante ?

Après tout, nous avons tous beaucoup dessiné quand nous étions enfants.
À l’époque, nous nous moquions de savoir quel outil finissait dans nos mains : un marqueur, un crayon à dessin, un pastel, un bâton (sur le sable).
Tout ce que nous avions à faire était de dessiner, et nous étions heureux.

C’est pourquoi aujourd’hui, sur notre blog, nous avons décidé de donner quelques conseils pratiques à ceux qui veulent prendre le crayon à croquis et commencer à dessiner des visages, des paysages et des natures mortes sur papier.

Bien sûr, vous n’aurez pas besoin de commencer tout de suite avec la gamme la plus raffinée et la plus complète de crayons à dessin en graphite, mais il est tout aussi sûr que, pour obtenir des résultats satisfaisants, vous ne pourrez pas vous contenter du premier crayon qui vous arrivera – vous n’êtes plus un enfant !

Il vous faut donc un vrai crayon à croquis, un crayon pour croquis, fait spécialement pour le croquis.

Avec ces outils glissés dans un étui et le carnet de croquis sous le bras, vous pouvez suivre l’inspiration partout : la beauté du crayon et du dessin à main levée est qu’il ne nécessite pas d’atelier ni de préparation de matériaux.

Vous vous asseyez et dessinez n’importe où, dans n’importe quel créneau horaire, de la pause déjeuner à l’après dîner, en passant par le train.

Le commencement

Pour commencer à dessiner au crayon, il faut partir d’objets simples : crayon à dessin en main, il faudra rapporter sur papier tous leurs traits essentiels, après une observation attentive et prolongée.

Une bouteille, une pomme, un vase, une bougie… ce seront vos premières esquisses.
Nous vous conseillons de noter sur chacune de vos esquisses la date d’exécution, afin que vous puissiez observer – dans les semaines et mois qui suivent – l’amélioration de votre technique.

Une fois que vous avez atteint un niveau de confiance plus élevé avec le crayon à dessin, vous pouvez passer à des sujets plus complexes, tels que les visages ou le corps humain. Dans ce cas, en plus de l’observation directe, il peut être utile d’étudier quelques petites notions d’anatomie pour s’assurer de dessiner avec les bonnes proportions et de ne pas se laisser tromper par la perspective.

En tout cas, au-delà des différents cours auxquels vous pouvez vous inscrire, le point fondamental à améliorer est l’exercice continu, afin d’affiner votre technique. Rien ne vaut la pratique : en dessinant chaque jour, pendant au moins une demi-heure ou une heure, les résultats sont réellement garantis.

En règle générale, ceux qui s’approchent pour la première fois du crayon d’esquisse et du papier blanc doivent veiller tout particulièrement au respect des proportions.

Cela est vrai pour tout dessin, de la nature morte au paysage en passant par le corps humain : la capacité à restituer les bonnes proportions doit être améliorée au fil du temps.

Lorsque nous rencontrons des esquisses particulièrement complexes et construites, le respect de la perspective devient essentiel : pour pouvoir reconstituer la profondeur d’un dessin, il faut donc revoir un peu cette technique, pour donner plus de mouvement même aux esquisses à main levée.

Enfin, pour embellir le dessin au crayon, il y a le clair-obscur, rendu possible par les caractéristiques particulières des crayons d’esquisse qui, selon l’inclinaison, tracent des lignes différentes, parfaites pour rendre l’idée de tridimensionnalité et pour augmenter l’impact d’un dessin.