Quel pays sont originaires les nains de jardin ?

Le jardin fait partie des endroits les plus importants d’une maison. Il s’agit d’un excellent lieu de détente lorsque l’on quitte l’intérieur d’une maison. À cet effet, la création d’un espace convivial et rassurant est incontournable. Les nains de jardin sont parmi les meilleurs moyens afin d’y parvenir et d’où proviennent ces accessoires décoratifs ?

Les origines des nains de jardin

Les nains de jardin ont fait leur apparition lors de la Renaissance. Leur origine remonte à l’ère des Pygmées qui travaillaient dans les mines. Au 15e siècle, ils exploitaient des métaux précieux à Cappadoce. À l’origine, ces petites statues étaient en bois, qui servent à représenter les travailleurs, en vue d’une protection contre les forces maléfiques qui proviennent du monde souterrain.

La forme pointue de leur bonnet est due au remplissage de paille, permettant d’atténuer les dommages engendrés par les éboulements. Quant aux couleurs vives de leurs habits, elles permettent de leur identifier facilement dans le noir, au sous-sol.

À l’égard des statuts, ils commencent à voir le jour de 1690 à 1695. De nos jours, vous pouvez admirer les sculptures fabriquées avec du marbre au sein du château Mirabell, en Autriche. Par ailleurs, il s’agit de l’œuvre de Johann Bernhard Fischer von Erlach. Sinon, vous pourrez choisir parmi cette meilleure sélection de nains pour votre décoration de jardin.

Le plébiscité de leur histoire

À l’origine, les nains de jardin sont conçus pour la protection des mineurs, en tant qu’une amulette. Au fil du temps, ils ont subi certaines modifications, tout en connaissant une démocratisation. D’ailleurs, les pays fabricants ont connu une nette réussite. Le premier pays qui commençait sa production industrielle est l’Allemagne, lui permettant de satisfaire l’importance de la demande. Cependant, les lutins étaient fabriqués à partir de céramique.

En réalité, le nom « nain de jardin » n’a été que récent. C’était Sir Charles Isham qui a sensibilisé l’introduction de ces statuettes dans le jardin, dans le monde. En effet, c’était par le biais de ses 21 exemplaires qu’il a réalisé son exposition à Lamport Hall. Toutefois, la population, qui entoure l’Allemagne, succombait progressivement à cette tendance et l’Angleterre n’en faisait pas exception.

D’ailleurs, par son œuvre « Hermann et Dorothée« , Goethe n’a pas pu éviter de citer le nom des nains de jardin.

La culture populaire de leur histoire

Selon l’histoire, Goethe est le premier écrivain à citer le nom des nains de jardin. Pourtant, ce n’était pas le dernier. Ensuite, ces objets deviennent des véritables légendes au sein de la culture populaire. La réussite de « Sept Nains » et de « Blanche Neige » se base sur les nains de jardin. En réalité, les gentils amis de Blanche-Neige sont inspirés de ces petites statues. À cet égard, elles symbolisent la sympathie.

Au fil du temps, la vente de leurs exemplaires ne cesse pas de connaître une augmentation significative, dans le monde entier. Parmi les œuvres, on ne peut citer que :

  • Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain
  • Gnoméo et Juliette, inspiré du Roméo et Juliette
  • Chair de Poule, qui raconte la reprise de la vie des nains